Station F est un incubateur (un lieu où les porteurs de projet ou jeune startup peuvent trouver l’aide nécessaire, des bureaux et une mise en avant de leurs projets) créé par Xavier Niel (si vous avez déjà entendu parler de lui c’est normal car il est entre autre le patron de Free et milliardaire: 9.4 milliard de dollars), cet endroit à la capacité d’accueillir des milliers de start-up dont 200 résident à plein temps, tout cela répartit  sur  58 mètres de large et 310 mètres de long (imaginez la tour Eiffel couchée.
  Parlons un peu chiffre (pas de calcul rassurez-vous ):
+ de 3000 stations de travail

 

8 espaces événement
+ de 30 douches (pour présenter son projet mieux vaut être propre, je vous l’assure)
Une soixantaine de salles de réunion
Des salles de jeux, car il faut bien se détendre entre 2 réunions
100 appartements
Et des lieux pour manger.
     Pour avoir accès à cet environnement, il faudra adhérer aux programmes de start-up à 195€ par mois pour le founder program avec accès illimité 7/7, ce programme existe sous la versions fighter program qui propose le programme founder gratuitement, accessible seulement aux personnes venant de milieux sociaux difficiles, au immigrés, … Le  3ème programme est le Fellowship à 900€/an: un bureau 5 jours par mois, autant dire pour ceux qui sont en déplacement constant.
    L’avantage d’un incubateur, c’est les open space qui permettent à tous les startupeur de collaborer et de se former un carnet d’adresses important (un peu comme si tu allais à l’EDHEC sauf qu’ici tous ont le même objectif : lancer leur entreprise), reste à  savoir si les objectifs seront atteints et si des projets sauront tirés leur épingle du jeu.
   Je trouve Station F particulièrement intéressant étant moi même un startupeur et je ne peux m’empêcher de le comparer à Euratechnologie, le pôle excellence de la MEL situé aux abords de Lille, qui est lui aussi un incubateur. Mais rien que de voir les services proposés par les partenaires de Station F me convainc  que si je devais choisir entre les 2 , je me tournerais sans hésiter vers Station F.
    Il y a encore énormément de choses à dire sur Station F, je vous donne donc rendez-vous dans 1 an pour voir l’évolution de celle-ci.
    Alors pour les derniers mots de cet article: À dans 1 an sans faute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales